top of page
Rechercher

Les différentes fibres textiles

Les fibres textiles sont les matières premières de base utilisées pour fabriquer des textiles.


On distingue plusieurs catégories de fibres textiles, comme vous pouvez le voir dans l’organisation de nos filtres dans notre boutique en ligne :

- Les fibres naturelles d’origine végétale, animale ou minérale.

- Les fibres artificielles

- Les fibres synthétiques

- Les fibres mélangées

- Les fibres recyclées


Mais à quoi correspondent-elles et comment les distinguer ?


1. Les fibres naturelles


Les fibres naturelles peuvent être d’origine végétale : le coton, le lin, le chanvre, la ramie mais aussi la pina (fibre d’ananas), l’abaca (fibre de banane) et l’ortie; elles peuvent aussi être d’origine animale : la laine, le cachemire, le mohair, l’angora, l’alpaga et la soie; ou enfin d’origine minérale. Les fibres d'origine minérale sont exploitées soit à titre décoratif comme les fils métallisés soit à titre fonctionnel et technique comme le carbone, l’argent, l’aluminium, la céramique, le silicone.


2. Les fibres artificielles et synthétiques


Les fibres artificielles et synthétiques sont fabriquées chimiquement par l’homme à partir de matériaux non filables dans leur état d’origine. Les fibres artificielles proviennent pour la plupart de la cellulose qui se trouvent dans les végétaux comme la viscose, le cupro, le modal et le lyocell. Ces fibres peuvent aussi provenir de protéines ou d’algues.


Les fibres synthétiques proviennent pour la plupart du pétrole mais aussi du recyclage de matières plastiques (elles-mêmes issues du pétrole). Les autres sont issues de végétaux. Ce sont les fibres les plus utilisées dans le monde à ce jour. Les plus connues sont le polyester, le polyamide et l’élasthanne.


3. Les fibres mélangées


Les fibres mélangées concernent le mélange de différentes fibres donnant lieu à un textile aux propriétés uniques permettant de répondre à un certain usage. Par exemple, un tissu avec un mélange de fibres de laine et de cachemire aura des caractéristiques spécifiques : un toucher plus délicat et doux.


Ces assemblages de différentes fibres permettent aussi de joindre les avantages de plusieurs tissus ou de compenser certains inconvénients. Par exemple, assembler le coton au lin permet de réduire le froissage du tissu par rapport à un 100% Lin.


4. Les fibres recyclées


Les fibres recyclées sont produites à partir de matières premières recyclées provenant de bouteilles PET et de fibres issues de vêtements recyclés. Les tissus composés d’un mélange de fibres naturelles et synthétiques ne peuvent pas être recyclés tel quel. Il faut des technologies adaptées pour séparer les deux fibres et procéder au recyclage des fibres.


Le recyclage doit être pensé dès la conception du produit en privilégiant des mono-matière et des fibres élastiques naturelles au lieu de l’élasthanne.


À noter que :


Les fibres naturelles se recyclent mais avec une baisse de qualité et de résistance. Les tissus peuvent avoir des bouloches en raison de l’irrégularité des filaments recomposés.

Les fibres synthétiques recyclées évitent l’utilisation de ressources fossiles et l’incinération de matières non biodégradables tout en ayant une résistance intacte.

Infographie uptrade - Les fibres textiles
.pdf
Télécharger PDF • 141KB


39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page